Tournoi des Étoiles 2019
Édition Ibrahima Coulibaly
Samedi 01 & Dimanche 02 Juin 2019
Image is not available
Label "Argent"
Une nouvelle distinction pour notre école de football Féminine
Image is not available
Label "Espoirs"
Le club est également labellisé en Jeunes
Image is not available
Slider

 

Willy Kambwala Ndengushi, au centre de formation de Sochaux, se prête au jeu de l'interview. 

Freddy Raoux : Comment s'est passée ta première saison en centre ?

Willy Kambwala NdengushiMa première saison au centre s'est très bien passée,  j'ai eu du mal à m'adapter au niveau tactique car la philosophie de jeu était totalement différente de ce que j'ai eu l'habitude au part avant mais j'ai quand même gagner une place de titulaire.  J'ai été surclassé avec les u17 et au niveau de l'équipe,  on a gagné le championnat en restant invaincu. 

FR : Quel est ton quotidien ?

WKN : Mon quotidien est habituellement marqué par l'école et le foot mais là en période de "prépa", l'école est remplacée par le football donc on se retrouve avec deux entraînements par jour 6 jours sur 7.

FR : Comment perçois-tu le foot ?

WKN : Le football c'est plus qu'une passion c'est carrément un métier. Je ne peux pas voir ma vie loin du football. J'ai pleins de rêves et d'objectifs. Ils sont tous construits autour du foot ! 

FR : Comment se passe ta scolarité ? 

WKN : Ma scolarité se passe bien. Je viens d'obtenir mon brevet des Collèges et je passe en seconde générale. A Sochaux, on a un suivi très spécial avec des heures d'études dans lesquelles nous pouvons réaliser nos devoirs ou bien des cours particuliers si jamais on a des difficultés. Des sanctions sportives peuvent être prises dans le cas d'une mauvaise scolarité. 

FR : Quelle importance accordes-tu à l'école ?

WKN : Avant je faisais passer le foot avant l'école mais depuis que je suis au centre cela a changé parce qu'ils nous font bien comprendre que tout le monde ne va pas réussir donc après faut avoir une porte de sortie c'est pour cela que l'ecole doit passer avant le foot.   

FR : Sur quel aspect as-tu le plus progressé ? 

WKN : J'ai plus progressé sur les aspects techniques et tactiques car ce sont les choses qu'on travaille le plus dans la semaine. Notre philosophie est basée sur le jeu donc on essaye d'avoir beaucoup de schéma tactique. Cela nécessite une maitrise technique. Les entraînements insistent énormément sur ces aspects. 

FR : Evolues-tu toujours en défense centrale ?

WKN : Oui pour l'instant mais il est possible que je monte d'un cran en milieu défensif. 

FR : Quelles sont tes ambitions pour cette saison ?

WKN : Au niveau collectif, on vise la victoire en championnat afin de participer aux play off. A titre personnel, gagner une place de titulaire et pourquoi pas être appelé en équipe de France U16.  

FR : As-tu des joueurs préférés ?

WKN : Je n'ai pas de joueur préféré mais si je dois choisir, je citerai Van Djik et Koulibaly. Ce sont les deux meilleurs centraux sur les trois dernières années. 

FR : Comment appréhendes-tu les rumeurs de rachat du club ?

WKN : Il y a un bon et un mauvais côté au sujet du rachat du club. Cela peut faire du bien, en donnant un nouvel élan mais après on ne sais pas à quoi s'attendre notamment au niveau du centre ...

FR : Côtoies-tu les pros ?

WKN : Oui, surtout les jeunes professionnels car ils viennent juste de quitter le centre. Cela permet de demander des conseils. 

FR : As-tu conservé des liens avec le club ?

WKN : J'ai gardé contact avec le club car c'est ma ville et mon club. J'échange régulièrement avec Hakim et Tshimen qui me suivent régulièrement. J'essaye de véhiculer la meilleure image possible de moi-même et du club. 

FR : Quels conseils pourrais-tu donner à nos jeunes licenciés qui voudraient intégrer une structure professionnelle ?

WKN : Pour intégrer une structure professionnelle faut être un footballeur, footballeur c'est pas que le nom qu'on nous donne parce qu'on fait du foot c'est un mode de vie et pour cela faut toujours penser football partout dans l'hygiène le repos les entraînements les entraînements en plus faut toujours se demander si la chose qu'on fait va nous aider pour le foot mais après il n'y a pas de magie faut travailler dur !  

 

 

Twitter

Facebook