(Mickaêl Panos devant Geoffroy Guichard)

Mickaêl Panos se prête au jeu de l'interview. Aprés 5 années passées au centre de formation de Châteauroux. Micka a signé son premier contrat professionnel avec le club de Saint Étienne.  Il revient pour le site du club sur ses premiers pas dans le Forez.

FR : Tu as repris l'entraînement avec la réserve de Sainté, quelles sont tes premières impressions ?

MP : En arrivant à Sainté,  je savais que le niveau allait être très élevé , on voit que les mecs respirent le football c'est vraiment très plaisant de jouer avec ce style de joueur . J'ai eu le droit à un très bon accueil de la part de tous , tout le monde est très agréable et accueillant , c’est un réel plaisir de faire parti de ce club.

FR : Justement comment se sont passés les premiers échanges avec Saint Étienne ?

MP : Châteauroux ne voulant pas me faire signer pro. Mes agents ont eu vent que la réserve de Saint Étienne recherchait un latéral droit. J'ai effectué une semaine d'essai fin mai. Cette dernière s'est avérée très concluante. 

FR : Avais-tu d'autres touches ?

MP : J'en avais déjà parlé avec mon père et mes agents , moi je ne préoccupe que du football, je ne veux rien savoir de ce qu'il se passe autour donc je n'ai aucune idée si il y avait d'autres touches.

FR : Stagiaire Pro à Châteauroux, Châteauroux n'a pas cherché à te faire signer pro ?

MP : C'était en discussion, certains étaient pour et d'autres non, ils voulaient encore attendre un peu.

FR : Des regrets ?

MP : Je n'ai aucun regret cela m'a permis de signer à Sainté et c'est une très grande fierté pour moi.

FR : Que retiens-tu de tes années passées à la Berrichonne ?

MP : Je ne retiens que les moments positifs à Châteauroux c'est mon club formateur, je retiens mes années de formations avec mes potes, tous nos délires ... je voulais aussi remercier mes coachs Armindo Ferreira, Laurent Cadu et Momo Farhan car ils m'ont donné toute leur confiance et c'est aussi grâce à eux que je suis ici aujourd'hui même si j'ai conscience qu'il me reste beaucoup de chemin à gravir.

FR : Signer ton premier contrat pro avec un club aussi mythique que Sainté doit représenter quelque chose de fort pour toi ?

MP : Signer mon premier contrat pro à Sainté est quelque chose de magnifique pour moi ça veut dire énormément à mes yeux car mon grand père était un fan inconditionnel de Sainté, je sais qu'il aurait été fier de moi. L' ASSE est le plus grand club de France , il y a une telle ferveur autour de ce club, tu es obligé d'avoir envie de te battre pour ses couleurs et pour ses supporters.

FR : Signer pro est une forme de consécration, non ?

MP : C'est un consécration bien sûr, c’est un rêve qui devient réalité depuis que je suis tout jeune je rêve d'être footballeur professionnel mais attention signer pro c’est bien mais le rester et avoir une grande carrière c'est ça le but du jeu.

FR : Tu es venu pour renforcer la réserve ?

MP : À la signature de mon contrat la première chose que m'a dit le Directeur du centre : "on te fait pas signer pro pour renforcer la réserve , tu commences avec eux et après à toi de faire tes preuves pour monter avec les pros" c’est ce que je compte faire !

FR : Quelles sont tes ambitions ?

MP : Tout joueur rêve de jouer au plus haut niveau. Je vais travailler dur pour gagner ma place dans un premier temps en réserve puis avec les pros , je ne me fixe aucune limite !

 

fPartager
185