Tournoi des Étoiles 2019
Édition Ibrahima Coulibaly
Samedi 01 & Dimanche 02 Juin 2019
Image is not available
Label "Argent"
Une nouvelle distinction pour notre école de football Féminine
Image is not available
Label "Espoirs"
Le club est également labellisé en Jeunes
Image is not available
Slider

 

Fabrice Tenin, éducateur passionné, se livre au jeu de l'interview ! 

Freddy Raoux : Tu as commencé à encadrer à l'âge de 17 ans, qu'est ce qui t'a amené à des fonctions d'éducateur ?

Fabrice Tenin : J'ai commencé à donner un coup de main lorsque j'avais 16 ans avec Mamadou Sylla chez les U10/11. Tout d'abord la volonté de rendre service naturellement lorsque ton voisin te le demande. Par la suite, on commence à apprécier et puis le temps passe on joue de moins en moins alors on accorde plus de temps à l'encadrement de jeunes.

FR : Les U15A ratent souvent la première place à des petits détails, cette année est-elle la bonne ?

FT : Le bilan est mitigé, nous sommes 2ème en terme de résultat c'est respectable même si on sait que l'on peut mieux faire. En terme d'organisation, c'est quelque chose de vraiment différent. A deux, on se partageait les tâches, j'étais beaucoup plus terrain et Brian plus tout ce qui tourne autour comme la préparation de match (matériel, tablettes, chasubles, etc .. ). Mais on prend vite le pli (Lol)  

FR : Justement que manque-t-il pour retrouver le niveau ligue avec les 15 ?

FT : Globalement, je dirai qu'il manque 2 ou 3 joueurs de plus qui rentrent dans la rotation sans impacter nécessairement les résultats. Bien que je me remettes en question très souvent.

FR : Tu encadres depuis 5 ans les U15, tu n’as pas envie de voir autre chose ?

FT : Honnêtement ? Non, je suis bien en U15. 

FR : Au niveau des diplômes, tu es titulaire du CFF3, as-tu l’ambition d’aller plus haut ?

FT : Au niveau des diplômes. J'ai forcement l'ambition d'aller plus haut. J'ai fait une petite parenthèse professionnelle bien que j'ai certifié quelques CFF récemment.

FR : Comment définirais-tu un "bon éducateur" ?

FT : Un bon éducateur ? Déjà la première chose c'est aimer le faire tout au long de l'année Lol. Les périodes hivernales sont parfois rudes. Je dirais avant tout de la passion, de l'écoute et de la disponibilité, après chacun fait avec son niveau technique mais la base est d'aimer venir transmettre tout ce que l'on peut.

FR : Quelles sont tes sources d’inspiration dans ta fonction d’éducateur ?

FT : Dans ma fonction d'éducateur. je m'inspire forcément d'Aziz et Mamadou puisqu'en plus d’être qualifiés et performants ils sont disponibles et à l'écoute. A une autre échelle, Carlo Ancelotti m'inspire beaucoup.

FR : En plus de tes fonctions auprès des U15, tu suis également les Seniors B,  quelle place a le club dans ta vie ?

FT : C'est ma ville j'y vie j'y travaille. Je considère que ce club occupe beaucoup de place dans ma vie aujourd'hui. J'aime le football seniors. je les suis particulièrement parce que mon frère joue avec les seniors B donc si je peux aider l'équipe d'éducateurs en place c'est avec plaisir car cela n'engrange pas plus d'heures ou autre car de toute façon je serai venu voir jouer mon frère. Autant faire d'une pierre deux coups LOL.

FR : Proche d’Anthony Martial, quels sont tes liens aujourd’hui avec lui ?

FT : Nous avons toujours les même liens, sauf que la vie professionnel fait que l'on se voit moins. On discute toujours ensemble on est souvent au téléphone.

FR : Quel regard portes-tu sur ces performances ?

FT : Il a un talent incroyable qui nous laisse toujours sur notre fin même lorsqu'il met 2 ou 3 buts. Je le trouve bon cette année, il a l'air d'avoir la confiance de son nouveau coach et il le lui rend bien.

FR : Anthony a fait la une des réseaux sociaux ces derniers mois, quel est ton regard sur les réseaux sociaux ? Quelle utilisation conseilles-tu à tes jeunes joueurs ?

FT : C'est à la fois un formidable outil, mais à la fois non. Le contenu n'est pas tout le temps pertinent mais faut faire avec. Je leur conseille d’être prudent tout se sait tout se voit.

FR : Au club depuis 19 ans, quel est ton regard sur son évolution ? ses infrastructures, sa capacité d'attraction ?

FT : Je pense que son évolution et logique et correct. Ni trop rapide ni trop lente le club prend petit à petit une belle dimension en infrastructures mais également en niveau de pratique proposé. Les Ulis auront marquer à vie et pendant de longues année le foot amateur et professionnel, surtout en Essonne avec la réussite multiples des footballeurs mais également des autres sportifs ( Boxe ). Le club attire alors qu'aucune communication est effectué à ce niveau. La curiosité de voir comment on fabrique nos champions sûrement..

Twitter

Facebook